Sens au travail et sens de sa vie

Mal être au travail

La recherche de sens dans son travail participe au bien-être et à l’efficacité, il incombe aux entreprises d’en apporter dans leur style de management et à travers les missions. Les salariés ont également à faire leur part en déterminant le sens de leur vie pour travailler en cohérence avec leurs valeurs. Voici quelques explications et exercices de réflexion pour vous guider dans cette recherche.

Désintérêt et démission au travail

Le manque de sens au travail apporte désintérêt et « démission « (réelle ou supposée). (Re)trouver du sens permet de se sentir plus motivé et épanoui.

Pistes pour travailler en harmonie avec le sens que nous donnons à notre vie.

  • Le sens de la vie change en fonction de critères qui nous sont personnels et selon les époques de notre vie.
  • Nous pouvons avoir plusieurs sources de sens qui se déclinent dans notre vie personnelle et professionnelle.

Comment retrouver du sens ?

Avant de donner quelques pistes pour retrouver du sens dans votre vie, se sentir plus impliqué ou changer de travail ou de métier, je vous invite à considérer que les raison de ce désengagement ou de ce mal-être au travail n’ont pas qu’une seule origine mais tout un faisceau de circonstances, de caractéristiques personnelles, d’environnement et de type d’interactions de la part de l’entreprise et du salarié.

Chaque cas est spécifique mais il y a aussi des points communs et cet article vous permettra de vous indiquer des repères et des pistes à suivre.. ou pas !

Donner du sens ne se résume pas  à un déclic qu’il faudrait actionner pour repartir comme un robot ! Par exemple : « un management « bienveillant » et ..c’est reparti ! »

Considérons également que quand on se pose la question du sens dans son travail, on est déjà dans une situation assez « confortable ». Prenons donc cette question en positif et non comme un fait négatif.

Que puis-je faire pour moi ?

 Porter un autre regard sur votre travail et prendre en considération les points positifs ou qui vous conviennent.

  • Soyez précis et faîtes le point en distinguant les différentes activités et tâches, conditions de travail et le relationnel dans l’équipe, la hiérarchie et autres interactions ….
  • ·Quelles sont les différents niveaux dans votre travail que vous appréciez et ceux que vous n’appréciez pas ou plus. (On peut apprécier de travailler sur un type de projet ou une tâche mais ne pas apprécier la finalité de l’entreprise ou de l’organisation pour laquelle on travaille)

Prenez également en considération :

  • Les autres aspects de votre vie, ce qui est le plus important pour vous : amis, famille, autres relations, activités de loisirs ou pour le bien commun, ou autre objectif.. Passion, style de vie, habitation, lieu de vie…
  • Les capacités que vous avez ou que vous voudriez développer, est-ce que vous les employez ou pourriez-vous les employer ?

Comment procéder ?

Il est recommandé de prendre un temps pour vous régulièrement et d’écrire vos réflexions sur environ 2 ou 3 semaines. Ecrivez de façon spontanée, en laissant votre esprit vagabonder, laissez venir à vous les images ou les mots que cela vous inspire.

Votre mental et ressentis travailleront sur ces données écrites, au fur et à mesure votre réflexion s’élargira et trouvera peut-être de nouvelles pistes. Des contradictions peuvent apparaître, laissez-les émerger.

C’est le début de la démarche créative qui permet d’envisager une autre façon de faire ou des solutions.

Dans un prochain article je vous indiquerai d’autres pratiques. Vous pouvez les retrouver dans mon dernier livre https://librairie.gereso.com/livre-developpement-professionnel-et-personnel/efficacite-professionnelle/l-intelligence-creative-au-travail-incr2.html

“L’intelligence créative au travail pour libérer votre énergie et vous réinventer”.